retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Clément Mathieu

MÀJ 02-05-2022

Après l'hiver 22

Au 1er mai 2022 voici un petit état des lieux du vortex cérébral :

Me voilà en production et composition de 3 singles qui sortiront fin 2022 et début 2023 : 

  • Plein ciel
  • De la nuit
  • Demi jour

Le studio/atelier est remplis de croquis, d'idées, de câbles et de post-it ! Il ne me reste plus qu'à produire. 

J'ai commencé la peinture à l'huile, bien que pour l'instant c'est un petit désastre, c'est avec plaisir que j'expérimente. 

Je vais recevoir du perchlorure de fer bientôt... L'atelier de gravure va donc lui aussi avoir son heure de gloire ce printemps et certainement cet été. 

Dans un élan d'insouciance (ou de folie je ne sais pas) je vais commencer des fusains sur toiles combinés avec de la peinture acrylique.

J'ai aussi ouvert plusieurs carnets réalisés entre octobre 2021 et janvier 2022. A ma grande surprise il y a pas mal d'idées intéressantes... (j'ai arrêté de dire mauvaises idées, c'est mieux pour le moral)

Le what if N°15, actuellement en cours, me permet d'augmenter ma capacité à coucher les images que j'ai en tête. 

J'y vois enfin plus claire dans mon organisation entre un job à plein temps et cette passion de créateur que j'entreprends depuis la sortie de l'école.

What if N°14

What if N°14, 59 pages.

Quelle étrange sensation de donner un prénom et un nom à un carnet. En effet, Morgan Delalande m'a offert un bloc de feuille. Après plusieurs coups de crayon, de pinceaux, j'ai donc relié et pris soin d'indiquer à l'intérieur le titre de ce carnet : Morgan Delalande.

Il y a un temps pour créer et un temps pour augmenter son acuité à comprendre d'où je vient ? 

Comprendre réellement. 

5 années aux beaux-arts, me direz-vous, cela aide beaucoup. 

Mais il reste néanmoins beaucoup de questions sans réponses. 

Lorsqu'un carnet se termine, j'ai l'impression d'être comme endeuillé. 

The violent cold N°2

Le projet The violent cold touche vraiment à sa fin !

Rendez-vous le 23 octobre 2021 pour une vidéo tournée avec un Panasonic RX501 - VHS 8mm qui va vraiment annoncer ce projet musical. 

The violent cold

The violent cold est un projet en cours qui va réunir éditions et musiques. Le deuxième E.P de OPGRAVEN est en phase de mastering (dernière étape avant la sortie) et il me tarde d'écrire quelques lignes dessus.

Ce deuxième E.P va englober l'édition, la gravure, le dessin et la mise en page ainsi que la vidéo. 

J'ai imaginé ce projet comme une bande sonore d'un film...

10 titres vont bientôt faire leurs apparitions. 

-  finalement il est encore trop tôt pour en dévoiler plus - 

 

 

Cartographie mentale

Cartographie mentale,

reliure et techniques mixtes sur carnet,

194 pages

15 x 20 cm

 

Ce carnet est relié par mes soins et conçu comme un prototype.

Tout est une comédie. 

Je suis dans ce corps et je ne peux le quitter.

Par où commencer ? 

Et puis quand  ?

Et comment ? 

Je parle souvent d'un voyage et d'un spectacle intérieur. Dans les écrits et les récits déjà existants un voyage part d'un point A jusqu'à un point B. Mon point de départ se trouve à la toute fin de mon mémoire en 2018.

Par contre je n'ai pour l'instant aucune destination et c'est très plaisant. J'ai donc écrit sur deux ans. Très vite, j'ai rencontré une difficulté : comment voyager sans carte ?

J'ai commencé à faire des lignes, des traits et des concepts.

Si je me questionne tant, c'est qu'il y a forcèment un témoin. Il est généralement bien caché comme dans tous les bons polars. 

Ce carnet est relié par mes soins et conçu comme un prototype.

Celui-ci parle de processus de création, du rapport que j'entretiens intimement avec la mort comme un metteur en scène. 

Je place des éléments, des lumières et des personnages : elle, ĺui et linceul.

Puis il y a moi. Celui qui écrit, qui pense et qui vit. J'écris tout en sachant que le point B n'existe pas. Fatidique destin ? 

Ĺui n'apparaît que très rarement. 

Elle est la clef de la composante de la création.

 Linceul est un élément essentiel d'un processus biologique purement incompréhensible. 

Ils avancent en même temps, ils prennents des chemins différents et lorsqu'ils se croisent : ils dansent.

Ĺui m'angoisse avec des questions existentielles. 

Elle me chuchote des mots, des phrases et des tirades que j'entends une fois sur cinq.

Linceul ferme la boucle, car oui, il faut bien la fermer.

Je suis dans ce corps et je ne peux le quitter. Il est cadavre.

Je m'arrête. Arrête-toi, 

silence

Les nuances d'une torsion

Ci dessus : détail d'un lé.

Réalisations de plusieurs études de nuances sur une période d'un an. 

Plusieurs résultats sont obtenus à partir de différents pourcentages d'eau et d'encre. Ainsi il faut prendre en compte chaque paramétre pour obtenir un gris plus au moins saturé en noir. 

Je me suis senti comme un scuplteur à la recherche de nuances dans un décor obscur. 

Au total, plusieurs lés sur papier Sumi d'environ 1 métre sur 1 métre ont été réalisés.

Ce projet est définitvement clos. 

Il a abouti à la réalisation d'une vidéo : Cliquez-ici.