retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Célestine Charlet

Keep talking, 2017

Vidéo-projection, boucle

 

Inspirée notamment par la lecture de Bartleby de Melville, cette pièce consiste en un texte projeté dans l’espace.

Dans le même temps où ce dernier surgit, se crée automatiquement l'apparition d'une instance narrative.

Celle-ci n'entretient pas un rapport frontal avec le spectateur, la projection étant placée au ras-du-sol. Les paroles ont été écrites de manière à tourner en boucle ; donnant à la plainte du narrateur un côté inéluctablement répétitif. La vidéo-projection mime par le temps que mettent les mots à apparaître les intonations d'une voix.

 

Traduction :

 

Continue de parler


Je ne peux pas échapper

Je ne peux pas échapper

Je ne peux pas échapper

À ma propre présence

et ma visibilité

Je préférerai vraiment ne pas

me donner en spectacle à vos yeux

Mais je ne le peux pas

Je ne peux pas

ne pas le faire

Je ne peux pas échapper

Je ne peux pas échapper

Je ne peux pas échapper

(...)