retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2015

Guillaume Lepoix

MÀJ 13-06-2017

fumigénes_en collaboration avec Lesiba Mabitsela, 2015

A l'époque des grandes pêches aux harengs, la ville de Siglufjörður était tout les jours emplie d'une odeur nauséabonde de poisson. Lorsque quelqu'un se plaignait de cette odeur on lui répondait : «Ce n'est pas l'odeur du poisson, c'est celle de l'argent !». De nos jours la pêche est beaucoup moins intense mais l'ancienne cheminée de l'usine de poisson est toujours présente au sein de la ville, pour les habitants elle est restée un élément quotidien du paysage.

 

Ce qui nous a intéressé ici, c'est d'essayer de «réactiver» cette cheminée en lui redonnant sa fonction première: évacuer de la fumée. Nous avons donc utilisé de vieux fumigènes de secours dont sont habituellement équipés les bateaux de pêche. Ils ont tous été enclenchés simultanément dans la cheminée de l'usine. Peu de temps après, un grand nuage de fumée orange en est sorti. Les cars de touristes nouveaux venus se sont retrouvés pris dans un étrange brouillard qui a envahi la ville le temps d'un instant. Cette fumée a permis de créer un lien subtil entre le passé industriel de la ville et ses touristes devenus les nouveaux porteurs de "l'odeur de l'argent !"

 

Voir ce projet sur le site de REITIR

 

 

Projet réalisé durant le workshop/résidence REITIR en 2015 à Siglufjördur en Islande. En savoir plus sur cet événement : "REITIR 2015 "