retour à l'accueil

Un projet mené par Documents d'Artistes Bretagne & l'École Européenne Supérieure d'Art de Bretagne, Brest - Lorient - Quimper - Rennes.

Documentation
d'artistes diplômés de l'EESAB.
2009 - 2015

icon favori+ 0

François Feutrie

MÀJ 05-10-2017

filtres

  • thématiques
    • abstraction
    • appropriation
    • archive
    • contexte
    • écologie
    • espace
    • langage
    • médias
    • mémoire
    • paysage
    • représentation
    • temps
    • territoire
  • médiums
    • design graphique
    • dessin
    • édition, impression
    • film, vidéo
    • installation
    • musique, son
    • peinture
    • photographie
    • sculpture
    • espace public

N°7. Warawara Punko, 2011

4 troncs d'eucalyptus, 150 branches d'eucalyptus, 10 bobines de ficelle, 3 x 6 x 3 m, Challapampa, Isla del Sol, Manco Kapac, Bolivie, avril 2011.

Histoires, mythes et légendes émergent de l’île du Soleil, située à 4 000 mètres d’altitude sur le plus haut lac navigable au monde, le Lac Titicaca (côté bolivien). C’est dans ce paysage mystique de l’Altiplano, berceau des civilisations Tiwanaku et Inca que de nombreuses portes célestes se dressent dans les restes des temples de cette région. On peut citer comme exemples les célèbres portes du soleil et de la lune, du site archéologique situé à côté du village de Tiwanaku. Il existe aussi trois portes de purification à Chincana, haut site archéologique sur l’île du soleil, représentant trois dieux symboles de trois mondes. Le condor représente le monde d’en-haut (le ciel), le puma, le monde d’ici (la montagne) et le serpent, le monde d’en-dessous (souterrain). La septième installation Warawara Punko (Porte des étoiles en aymara) s’inspire de ces dernières par un système de portes encastrées les unes aux autres. Nous pouvons distinguer à l’intérieur de cette unique et grande Porte des étoiles trois niveaux (une petite entrée, une porte intermédiaire et une grande sortie panoramique) qui font écho aux portes de purification de Chincana.
Réalisée en branches d’Eucalyptus récoltées sur une île à une demi-heure de barque de l’île du Soleil, Warawara Punko amène l’observateur à contempler le paysage lacustre ou le paysage astronomique par sa position stratégique sur une ancienne terrasse de cultures (Takana prehispánica).

Plus d'infos & d'images sur le site internet dédié au projet: www.cabanes-et-paysages-ambulants.com.