retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2015

Corentine Le Pivert & Nicolas Gérot

MÀJ 18-07-2016

Je n'aime pas trop faire la fête, 2013

Édition A5 (36 pages, 50 exemplaires numérotés), étagère, dessins épinglés au mur (dimensions et techniques variables), performance pour deux synthétiseurs Casio (10 mn environ), confettis, ballons de baudruche, fanions découpés dans du bristol de couleur

  • Vue de l'exposition

  • Performance "Duo de Casio"

  • Première page de l'édition

  • Vue de l'exposition

  • Vue de l'exposition

Lors de l’exposition Ambiancé (février 2013, DMA Galerie, Rennes), nous étions amenés à réfléchir sur le thème de la fête, de l’émulation générée lorsqu’un groupe de personnes se rassemble. Aimons-nous vraiment faire la fête? Quels souvenirs gardons-nous de ces expériences vécues?

Nous avons réuni une dizaine de personnes et leur avons demandé de choisir leur camp, soit « j’aime bien faire la fête », soit « je n’aime pas faire la fête ». La forme finale est une édition, et chacun nous a rapporté en dessin sa propre réponse. Nous avons noté un cynisme commun à la majeure partie des contributions. Le titre fut donc modéré : Je n’aime pas trop faire la fête.

Tout réside justement dans ce trop. L’essence même de ce que l’on appelle la fête est souvent associée à une forme de surenchère. Les visiteurs se virent distribuer des sachets de confettis, qu’ils pouvaient utiliser comme ils le souhaitaient.

Une performance de dix minutes environ fut jouée au début du vernissage. C’est une improvisation pour deux synthétiseurs Casio pouvant être vue comme une manière de se réapproprier l’ambiance de la soirée, prenant le contre-pied de l’excès imposé.