retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2015

Thomas Daveluy

MÀJ 19-12-2016

Je recherche à explorer les flottements qui peuvent se créer lorsque la frontière entre le réel et l'imaginaire tend à s'effacer. L’image vidéo est fantomatique de par sa nature même : fuyante, suggérée, jamais saisissable. Impossible de toucher une image emprisonnée derrière sa paroi de verre, ni même d’attraper la lumière issue d’une projection.
Voilà ce qui constitue une image fantomatique.
Suggérer l’existence d’une présence sans jamais vraiment la montrer. Aucune volonté de berner le spectateur en lui faisant croire aux monstres cachés sous le lit. Juste lui laisser croire ce qu’il veut dans les illusions qu’on lui présente. Le fantôme n’est qu’une illusion, tout comme les images que je crée. En superposant les espaces, je crée des interstices au sein desquels les fantômes se glissent. C'est là qu'ils habitent.
Je veux créer des images pour les fantômes, pour les voir et les montrer.