retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2016

Thibault Pellant

MÀJ 08-06-2018

  • Vue de l'exposition "l'art dans les lavoirs", lavoir du Rhu, Sainte-Marine

  • Vue de l'exposition "l'art dans les lavoirs", lavoir du Rhu, Sainte-Marine

  • Vue de l'exposition "l'art dans les lavoirs", lavoir du Rhu, Sainte-Marine

  • Vue de l'exposition "l'art dans les lavoirs", lavoir du Rhu, Sainte-Marine

John Deerest, 2019

Pneu, acier, peinture acrylique.
140x120x100cm

«J’ai grandi dans la campagne, non loin d’un vieux lavoir que j’ai toujours connu désaffecté. Il m’apparaissait alors comme la relique d’une époque révolue, sorte d’écho vieilli à l’électroménager obsolète que l’on croise parfois dans des cratères en forêt, noyé par la végétation.

Il incarne également pour moi un mode de vie agricole et rural en voie d’extinction, mais qui s’offre avec parcimonie dans les paysages de campagnes, sous la forme de machines aux peintures scarifiées par la rouille, de bâtiments délabrés, aux sols en terre battue ou encore de mécaniques d’après guerre qui sillonnent les routes à faible allure comme si elles devaient ne jamais s’arrêter, à l’image des agriculteurs hors d’âge qui les conduisent souvent.

Le projet John Deerest est un hommage à ce visage d’une campagne bretonne aujourd’hui presque anachronique. Il arbore des couleurs évoquant l’industrie agricole, vert de Field Marshall aux rouges, ocres et oranges de Nufield, Fiatagri et Someca... John Deerest est une déclaration de l’affection que je porte à ces reliques parmi lesquelles j’ai grandi, le titre est né de la contraction de John Deere et de dearest ( « le plus cher » ), comme revendication de l’adresse directe de la pièce à l’univers de l’industrie agricole.»