retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2015

Soazic Bruneau

MÀJ 10-10-2016

Je porte mon regard sur l'iconographie publicitaire et les stéréotypes de la société du spectacle. Je sélectionne les visages lisses et brillants, les schèmes de représentation associés à la réussite sociale, les paysages idylliques argués par les tourism operator, les logos, les marques... Capturées à l'écran ou dans la rue, ces images deviennent mes proies.

« N'abandonnant aucun détail au hasard, saturant son espace d'un message unique, le visuel contemporain se défend de tout écart, de toute respiration, de toute ouverture sur le vide. Le visuel propose une image absolument pleine » Stéphanie Katz


En transposant sur le carton ces représentations aussi cheap et jetables que le médium utilisé pour les incarner, je leur donne de l'épaisseur. Le papier superposé en strates me permet de faire naître des irrégularités par le grattage, le découpage et l'arrachage. Peu à peu, c'est une lèpre  impitoyable que j'inocule par le relèvement des fibres et de la matière qui s'étiole. Dans cet acharnement à déchiqueter la matière, disparaît le vernis illusoire de l'image communicationnelle.

Éplucher : Étymologie de s’épucer. Pilus: les poils. Se réfère à peluchier (ancien français). Décortiquer, peler, nettoyer en enlevant les parties inutiles ou mauvaises. Examiner avec un soin minutieux afin de découvrir ce qu’il peut y avoir à critiquer, à reprendre en quelque chose. Critiquer, disséquer, passer au crible.
Le Petit Robert, 1969