retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2009 - 2015

Simon Augade

MÀJ 11-04-2018

Hérisse, 2018

Bois, vis, dimensions variables,
Dépôt de l'artiste,
Fruit de sa résidence artistique au lycée Marie Le Franc,Lorient,
Février - Mars 2018.

Hérisse se compose de deux parties : l’une est du coté extérieur de l’établissement, devant la façade d’accueil, et l’autre à l’intérieur, dans la cour de ce lieu d’apprentissage et d’éducation. Hérisse se modifie d’un espace à l’autre. La sculpture mute et s’organise différemment lorsqu’elle enjambe l’enceinte du lycée.

S’agrippant à l’architecture, sa progression est ambiguë…
Cette entité se hisse-t-elle vers le toit ou en coulerait-elle ?
Se jouant ainsi du bâtiment, du visible et du non visible, Hérisse s’oppose aux blocs imposants et rectilignes de cette institution ;
la courbe se laisse apprivoiser dans un mouvement sinueux, presque vivante et organique.

Pourtant figée, cette structure parasitaire use aussi de cette rigueur autoritaire de la ligne droite et rigide. Composée d’une multitude de parallélépipèdes hérissés, presque piquants, où l’accro agrippe déjà l’oeil avant le toucher, dans un éclatement en tout sens, anarchique (côté extérieur), la dynamique s’oriente à l’approche du toit et passe hors champ…

Il nous faut alors nous déplacer et traverser le hall pour la retrouver. Ses « piques » ont changé de sens, se fondant en écailles et s’agglutinent avant de commencer à s’organiser, s’ordonner, se ranger. Pour finalement, constituer un bloc massif, droit et lisse sur lequel nous pourrions presque nous asseoir, comme si la bête domptée, assagit, acceptait cette soumission, se laissant alors caresser dans le sens du poil…

 

Cour du lycée Marie le Franc, 128 boulevard Léon Blum, 56 100 Lorient.


Résidence-création au Lycée Marie le Franc soutenue par la Région Bretagne dans le cadre du dispositif Karta et avec l’aide de la charpenterie Le Trudet - Hennebont, pour la collecte de la matière première.