retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Sarah Penanhoat

Hors-Pistes

Des images de l'atelier.

Entre fevrier et mai 2021, j'ai été en résidence de production à FRUCTÔSE, base effervescente de soutien aux artistes. J'ai travaillé en profondeur sur le paysage montagneux de la cordillère des Andes, en Amérique du Sud, du rapport aux origines, et à l'identité.

Les deux pièces produites dialoguent entre le texte, tant dans le signifiant que dans la forme, et l'installation. Pour D'un bout à l'autre, purée, je voulais éprouver la céramique en tant que sculpture, la changer de ses échelles habituelles.

Quand à la couleur sur le textile, importante ici aussi, je n'ai utilisé que des rebuts végetaux pour y parvenir, et y revenir.

Les récipients

Le matériel nécéssaire, des gigantesques marmites uniquements dédiées à cela, un bruleur, des filtres, des fils.

Le premier bain de noix de galles

Ces marmites m'ont été utiles pour préparer les nombreux bains nécessaires à la teinture végétale ; ici, ce sont des noix de galles, utiles pour apprêter le tissu à recevoir des colorants fragiles.

L'apprêt

Après le bain de noix de galles, un trempage à froid, nommé l'alunage. Le mélange des différents tanins permet d'ouvrir en grand mes fibres et de boire le jus de la couleur qui arrive.

L'avocat

En haut du tissu, la couleur jaune pâle est ce qui reste de la préparation noix de galles et alunage. Cette teinte sera cachée et utiliseée pour la teinture à l'oignon, intense mais fragile, qui recouvrira cette nuance. En bas, la couleur rose de l'avocat est bientôt définitive.

Dégradés

Les couleurs, venues ici grâce à la pelure d'oignons et aux ecorces du fruit avocat, sont encores humides.

Différents essais

Avant la version finale, des broderies.

Vue d'ensemble

L'atelier entier, où vivent les pièces auxquelles je réflechis consciemment et les essais, les formes intuitives qui découlent de ces possibilités.

Un peu de moulage

L'installation comporte certains détails discrets de scènes, réelles ou improbables. Les briques sont sculptées, les animaux des saynètes sont coulés avec de la barbotine, terre liquide.

Pour la barbotine

Cette terre, bien qu'étant sensiblement la même que l'argile conditionnée en pains, nécessite un peu de préparation et de repos.

Des meubles mobiles

Pendant cette résidence, pour ces projets et dans ma pratique générale, il m'a fallu avoir des agencements mobiles. Ici, des étagères temporaires, pour faire sécher la centaine de briques de tailles différentes avant l'enfournement.

La base de la montagne

Un socle de premières briques

Montagnes en cours

Les briques sont crues, la faïence est fragile.

Détails

On voit ici tout ce qui n'est qu'équilibre, une épreuve nécessaire pour voir si ma vision de l'installation va se concrétiser, et ce qu'il faut encore faire pour y arriver.