retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Sarah Lück

MÀJ 06-06-2016

La démarche

Aborder l’art comme une possibilité de rencontre. 

C’est cela la source de ma pratique. 

Construire des situations à partir des objets dans des lieux d’exposition ou en déplacement. C’est cela ma démarche personnelle.

Les matériaux utilisés

Il y a un stockage de matériaux divers qui s’élargit au fur et à mesure du temps de mon activité. Il contient des  matériaux usuels: lattes, contreplaqué, cartons, plexiglas.  

Ou  encore des objets d’ atelier : châssis, socles, papier. 

Les espaces

Le contexte et ses caractéristiques, la question du sol, mur, plafond, du lieu dans lequel s’inscrivent mes productions peuvent devenir partie intégrante de l’œuvre.

Les productions

Il s’agit d’assemblages qui peuvent prendre des formes de peintures, de  sculptures ou d’installations. 

Ce sont des structures qui s’appuient contre un mur, qui se dressent sur le sol, ou encore qui s’étalent dans l’espace environnant par quelque moyens. 

Ce sont des assemblages qui se rencontrent. On les voit se soutenir, se superposer, se fusionner, et par un arrangement fragile, se balancer entre construction et déconstruction. 

La forme construite est fragile. Le caractère d’inachèvement n’est pas à comprendre comme une faillite mais comme une affirmation sur la fragilité de l’instant.  Une expérience d’occuper, de se confronter à, de pénétrer et enfin d’habiter l’espace qui nous entoure aujourd’hui.