retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2017

Rémi Mort

Etant né sédentaire, j’entretiens comme beaucoup une

relation forte aux constructions. Celles-ci structurent et

rationalisent notre environnement.

Rhizomes de vie qui nourrissent l’action et l’imaginaire des

écrivains, des cinéastes, des politiciens, des architectes et

biens d’autres, les modèles qui se sont dégagés et les

savoir-faire acquis, possèdent également leurs limites.

Les barrières, les frontières et les murs deviennent

parfois totalisant ou panoptique, ou donnent une sensation

d’immuabilité.

Je retrouve en revanche un espace toujours hors cadre, où

se font les choses, et où je peux m’insérer. Il s’agit de deux

formes d’un état identique: les ruines et les chantiers.

Celles-ci suivent deux dynamiques contradictoires mais

s’inscrivent dans une révolution de notre paysage à vivre.

De ce point de vue, je peux isoler des cas de figure, des

éléments et des volumes, que je reproduis par un biais

plastique; que je tente d’assimiler, de transformer et de

mettre en scène.