retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2016

Morgane Besnard

MÀJ 21-03-2014

A travers des installations vidéo j’observe ce qui se passe entre les images quand elles sont projetées, mises en boucle ou multipliées dans un lieu.
L’image projetée, lumineuse, est un faisceau avant de rencontrer une surface et de devenir visible. Ce faisceau et sa réflexion sont les principaux composants de mes projets. En pensant l’image vidéo comme une accumulation de signaux lumineux venants de la lumière dégagée par l’objet filmé, la projection me paraît être le terrain idéal pour parler de l’image, comme le miroir de ce qui la compose.
J’explore alors les limites des images en mouvement (bords de l’image, profondeur...) dans un rapport très concret à leur composition : quel rôle joue le cadre d’une image dans l’installation s’il est considéré comme limite perméable du visible ? Comment je peux repousser ces limites, pour venir perturber la perception que l’on a du cadre et de l'image ?
J’utilise l’installation vidéo ou la performance comme la possibilité de répondre à ces questions. En plaçant les images vidéo dans des contextes d’installations ou durant des performances, je peux agrandir leur champ, y infiltrer un objet spontané dans la répétition de leur diffusion, et ouvrir un espace de réflexion.