retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Morgan Azaroff

Mon double héroïque, 2017

Silhouette auto-représentative peinte au mur avec de l'absinthe

Elle présente un double, un personnage fantasmé et en même temps ironique car elle est aussi dégoulinante. C’est une manière dont je peux concevoir une performance, je pars d’une envie qui peut être spectaculaire, mais va s’avérer bancale et idiote. Elle questionne aussi ce « je » artiste, et ce « moi » personnage. Je vais à travers différents projets prendre la place d’un conteur, conférencier, musicien, magicien ou encore chanteur. Sans ma présence physique, je suis présent, comme un fantôme, sur le mur dans une volonté un peu mièvre d’enivrer, de captiver le spectateur. L’absinthe est considérée comme l’alcool de l’artiste et du poète, et beaucoup d’anecdotes de l’histoire de l’art sont liées à cette boisson. C’est un folklore francosuisse qui m’intéresse car il est relié à un chamboulement social et politique assez violent dans le pays dû a cette boisson ultra populaire qui a connu une succession de dualités. Ce travail met en jeu les phénomènes d’appropriation qui traversent mon travail.