retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2017

Manon Riet

MÀJ 25-10-2019

  • Vue d'évènement au Vivarium lors de L'art du week-end, lecture sous lampe en argile, distribution de graines et expérience méditative, environ 15 mn, 2019.

  • Vue d'évènement au Vivarium lors de L'art du week-end, lecture sous lampe en argile, distribution de graines et expérience méditative, environ 15 mn, 2019.

  • Vue d'évènement au Vivarium lors de L'art du week-end, lecture sous lampe en argile, distribution de graines et expérience méditative, environ 15 mn, 2019.

  • Vue d'évènement au Vivarium lors de L'art du week-end, lecture sous lampe en argile, distribution de graines et expérience méditative, environ 15 mn, 2019.

  • Vue d'évènement au Vivarium lors de L'art du week-end, lecture sous lampe en argile, distribution de graines et expérience méditative, environ 15 mn, 2019.

24/7 est un projet mené en collaboration avec Thomas Portier depuis octobre 2018. Celui-ci se déploye sur différentes temporalités.
Le premier temps est un temps performatif. Nous avons réalisés une double performance au Vivarium - Atelier Artistique Mutualisé. Ces deux performances, nommées respectivement Appréciez que les choses se fassent et Cueillez le jour pendant la nuit, ces performances prennent pour point de départ la lecture du livre 24/7 Le capitalisme à l’assaut du sommeil
de Jonathan Crary et nos considérations pour l’utilisation du temps. Un temps optimisé, un temps médité, un temps donné, un temps pris.
Le deuxième temps est une réinterprétation de ces deux performances avec la vidéo Pour un allégement de la charge de travail.

Appréciez que les choses se fassent, interprété par Thomas Portier, est la confession d’un conducteur de train. Pendant cette performance, Thomas active un jeu de simulation de train, Train Sim World, tout en parlant de ce qui est passé d’un plaisir à une habitude, pour finalement se le faire dérober par l’automatisation. Créant une ambiguïté entre réalité
et virtualité.

Cueillez le jour pendant la nuit, interprété par Manon Riet, est une expérience d’écoute méditative. Accompagné de la lecture d’un récit aux teintes de science-fiction, le spectateur est invité à observer, écouter, sentir un germe de blé. 

La performance Cueillez le jour pendant la nuit mêle réalité et fiction et invite
le spectateur à vivre une expérience de pleine présence. Ce travail prend pour point de départ deux expériences réelles.
La première est le projet Znamya 2.0 mené par l’agence spatiale russe au début des années 1990 qui avait pour ambition d’envoyer en orbite des satellites dotés de voiles miroirs dans le but de refléter les rayons du soleil. Leur volonté était de diminuer ainsi la durée de la nuit en Sibérie et d’augmenter les cadences agricoles.
La deuxième expérience est celle du grain de raisin, exercice de pleine conscience développé par le médecin Jon Kibbat Zinn à la fin des années 1970. Cet exercice repose sur la manipulation d’un grain de raisin afin de prendre conscience de ses sens, de se concentrer sur l’instant afin de réduire son stress.
La performance part du postulat fictif que le projet Znamya 2.0 a fonctionné, que la nuit n’existe presque plus et que les cadences agricoles ont tellement augmenté qu’elles sont entièrement automatisées.
Lors d’une de ces non-nuits un robot semeur de graines, en manipulant des graines germées de blé, expérimente cette pleine conscience. Lors de la performance, son témoignage est raconté un personnage qui invite les spectateurs à revivre cette expérience de pleine conscience.