retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Lucile Marsaux

Gravats, Depuis 2020

Projet en cours de réalisation.

Série de saynètes miniatures mêlant objets de collecte, objets fabriqués et détournés.
Exploration des différents mécanismes de la mémoire humaine.
Espaces aménagés et débris d'objets témoignent d'une humanité venue, puis repartie.

L'horizon des évènements, 2020

Diorama dans une boîte en bois.
Matériaux divers, installation lumineuse (sur batterie)
Dimensions du diorama : 185x80x110mm

L'horizon des événements est le nom que les astronomes donnent au contour d'un trou noir. C'est-à-dire aux particules assez légères et éloignées de son cœur vorace, pour pouvoir émettre de la lumière. Au delà, c'est le vide et le plein.
On discerne un trou noir en négatif, par la visibilité de son invisibilité.
Le souvenir de l'autre lui, met en lumière la densité d'une absence.
Il gravite autour de sa disparition, marque en creux son existence au passé.






Les Gisants, 2021

Série de 19 cadres mémoriels.
Matériaux et techniques diverses (dentelles au crochet, modelage...)
Dimensions de chaque cadre : 80x65mm
Photo : Gurvann Touzé

Mort : partition d'un être en une multitude de formes vaporeuses, changeantes et incontrolables.
Il ne s'agit pas d'une dissolution, chacun ne repart pas avec les morceaux différents et complémentaires d'un même puzzle.
Le disparu laisse derrière lui des pièces toutes semblables, incomparablement intimes et vraies ; et intrinsèquement différentes.
Privé d'enveloppe, le mort ne contient plus son être. Il se multiplie.