retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Léah Geay

GAETA SEAS, 2020

vue de l'exposition A BOUT DE MER, Centre d'Art Contemporain, Passerelle, Brest


Sur le fond sonore du ressac, des vagues lèchent les rivages d'un monde virtuel. Un avatar est assis là en tailleur sur l'une des plages du continent Gaeta I ; en dessous, des noms d'îles et régions défilent, tous porteurs d'une utopie New Age, romantique et mystérieuse. C’est dans la peau de cet avatar nommé Heal, mon double numérique, que j'ai exploré cette société en ligne presque oubliée de tous : Second Life. Créée en 2003 par Linden Lab, Second Life est un univers virtuel en 3D entièrement façonné par ses joueurs ; on y refait sa vie, des rencontres, en parallèle de la vraie vie. En 2008, la crise financière provoque l'exode des résidents qui laissent derrière eux ces territoires. Second Life devient presque désertique, seul une petite poignée de résidents demeure, les Second Lifers. Gaeta Seas expose la trace presque archéologique de la période de gloire de Second Life en interrogeant l'idée d'une utopie souvent paradisiaque, composée d'espaces idéalisés produits par notre société.