retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2015

Laurette Le Gall

MÀJ 16-04-2018

SächsArchiG10abt(10), 2018

Installation sonore 12 pistes
(documents d'archive - dispositif sonore)

  • SächsArchiG10abt(10) vue de l'installation

  • SächsArchiG10abt(10) vue de l'installation

  • SächsArchiG10abt(10) détail

  • SächsArchiG10abt(10) détail

  • SächsArchiG10abt(10) détail

Extraits d'une partie des pistes sonores

De haut en bas: Alfred Naumann, Dora Parade, Elfriede Bergschicker, Erich Klaus, Frida Leidel, Herta Gunzenheim et Rudolf Noack.

 

Ce travail a été crée dans le cadre d’une exposition collective Anarchiv à l’occasion du 20ème anniversaire de l’archive de l’école supérieure d’art de Leipzig, la HGB.
La matière première qui le constitue est issue de cette même archive, plus particulièrement des documents administratifs concernant les employés de l’école de 1942 aux années 70.

De manière générale les archives contiennent des documents qui pour des raisons de protections de données personnelles restent longtemps dans l’ombre. Selon la loi SächsArchiG10abt(10), 10 ans après la mort d’une personne, et avec l’accord du responsable de l’archive, les documents la concernant peuvent être ouverts au public.

Selon ces critères et leurs pertinence (politique, historique, personnel…)  12 anciens employés de l’école ont été sélectionnés.
Le choix a également été fait de mettre en lumière des employés qui ne faisaient pas partie du corps enseignant mais faisait fonctionner d’autres niveaux de l’école (technique, secrétariat, ressources humaines…) tout aussi essentiels.

Pour chaque personne correspondante, le visiteur peut lire le formulaire standard d’informations générales, et écouter des enregistrements de lectures d’une sélection de document présent dans le dossier d’archive (lettre de recommandation, de motivation, autorisation de voyage à l’ouest, information de prime, certificat de remise de médaille honorifique, fiche de salaire, lettre de démission, de condoléances, constat d’accident de travail, fiches de jours de congés…)

Par le ré-enregistrement oral, ces documents changent de forme, une ou plusieurs voix leur donne corps.  
L’archive, déjà figure de double, est répétée, rejouée, réinterprétée



Remerciement à Vincent Klotsche et Julia Blume responsable de l’Archive de la HGB ainsi qu’aux voix: Judith, Eva, Johanna, Léo , Julius, John, Adrian, Meike, Sabine, Christian, Anna et Florian.