retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Julie Le Toquin

MÀJ 27-01-2022

Sur les traces d'Elie Lefebvre - rien à signaler, 2021

Format A3, encre, feutre, papier de soie, colle

J'ai été contactée par un homme portant le même nom de famille que moi. Il est en possession d'un carnet de poilu ayant appartenu à Elie Lefebvre. Cet objet a été trouvé par son père dans une déchetterie en 1967. 
 Elie a tenu un carnet de 1914/1918, racontant chaque jour ce qu'il a fait, comment il vivait la guerre. Ce carnet est unique, dans la mesure où Élie l'a modifié après coup en rayant certaines et ses phrases, en rajoutant des bandelettes de papiers sur ses écritures afin de les cacher, supprimant ainsi tout élément "positif" ("belle journée") et les éléments liés à son frère Paul, décédé pendant la guerre.
Par ce projet nous créons des liens, l'homme de ma famille et moi-même. Nous apprenons à nous connâitre tout en cherchant les traces d'Elie, son histoire, ce qu'il a pu laisser derrière lui. Ce carnet donne lieu à une série d'oeuvres où je tente de recréer un lien entre ce poilu et notre histoire personnelle. 
Cette œuvre est dédiée à la mémoire de Paul et d'Elie. J'ai réécrit les phrases cachées sous les bandelettes. Une couche de papier de soie bleue (couleur du ciel, celui d'où vient les bombardements) recouvre tout en dévoilant le texte. J'ai ajouté la phrase qu'Elie a parfois ajouté sur ses bandes "rien à signaler". J'ai à nouveau ajouté une couche de papier de soie. L'écriture est lisible si le spectateur prend le temps de s'approcher et de lire.