retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2015

Julie Le Toquin

La complainte des désirs, 2017

Performance, 5min30
Vue de l'Entrepôt, Besançon, Festival Excentricité 8
© Julie Le Toquin

http://www.dailymotion.com/video/x5hdaeg

Il est intéressant de se pencher sur la question du désir dans une société capitaliste. Mes désirs m’appartiennent-ils vraiment, ou sont-ils le résultat de diverses manipulations dictées par notre société ? Notre société capitaliste nous impose une standardisation du désir : travail, famille, enfants, bon cadre de vie, rejetant toutes autres formes, allant même jusqu’à nier leur existence, comme le dit Margaret Tatcher dans sa fameuse phrase « There Is No Alternative », appelée couramment TINA. Nos désirs standardisés nous mènent à une série de contradictions : « Je veux travailler pour avoir de l’argent, pour être heureux, au lieu de vouloir tout de suite être heureux », « Je veux que les choses changent, mais je suis conservateur », « Je veux un monde égalitaire et juste, et je vote FN », etc.

Dans cette performance je dresse une liste de désirs contradictoires, souvent stéréotypés. Cet inventaire prend la forme d’un chant comme une comptine d’enfant. En effet ces désirs nous sont répétés dès le plus jeune âge, presque comme quelque chose à apprendre par cœur et finissant par rentrer à force de l’entendre.