retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2016

Julie Bonnaud & Fabien Leplae

MÀJ 27-09-2019

Julie Bonnaud et Fabien Leplae travaillent en duo depuis 2015 à Rennes et pratiquent ensemble le dessin et la peinture, l’édition et le jardinage. Au sein de dispositifs échafaudés par la trame de leurs dialogues, ils tissent des conversations entre diverses sphères. La collection comme répertoire de formes et de concepts, parc de sens et de couleurs ; la stratification des étapes de travail où le sujet peut devenir l’outil et l’outil le sujet ; et encore la fiction en tant que principe moteur et grille de lecture.
Avec pour thématique les adventices (phénomène biologique : un organisme végétal survient incidemment, s’ajoute accessoirement à un milieu donné), ils ont initié une pratique de dessin / peinture alliée à l’usage de drawbots*, des traceurs muraux verticaux. Dessiner et vectoriser sur ordinateur puis manier  le drawbot consiste en un « différé du dessin », qui ouvre à leurs quatre mains divers prismes pour appréhender le médium. De fait, ils hybrident, superposent et combinent multiples usages de cet outil à leurs savoir-faire afin d’inscrire sur le support ces projections mentales élaborées au préalable par photomontage.
Travaillant depuis juin 2016 dans un atelier-logement de la Ville de Rennes, les artistes y ont construit un mobilier d’atelier optimisant ce couplage main / drawbot. Penser et modeler l’environnement de travail, un souci pratique d’organisation qui se mute en conception de dispositifs. Cette notion s’est imposée, innervant autant le contenu du travail que les outils créés pour le mener, afin d’élaborer de nouveaux protocoles en développant des jonctions entre diverses techniques. L’exposition Adventices en mars 2017 matérialise les premières connexions entre la sphère de l’atelier et celle des végétaux. Le duo use de ce terme par analogie et métaphore pour élaborer ses pièces, où les notions de collage et d’artifice riment avec réalité et percept, et encore pour combiner leurs outils, ou imaginer des modes opératoires associant mécanique, de l’ordre de la machine, avec sens du toucher, procédant de l’organique. Le jardin d’alors a servi de modèle pour des prises de vues, déclenchant également ces réflexions combinant les principes de métamorphose, de contre-emploi avec ceux de biotope et encore d’émergence,  notions toutes reliées aux adventices.

*Drawbot : (littéral, Robot qui dessine) Traceur mural vertical, composé de deux moteurs pas à pas et d’un servomoteur pilotés par un Arduino, il permet de mouvoir un outil de dessin sur n’importe quelle surface verticale.
Modèles assemblés durant un workshop à La Fabrique d’Objets Libres, à Lyon en 2013, à partir du Polargraph développé en opensource par Sandy Noble. www.polargraph.co.uk