retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Jonathan Douis

Google's stabiles, 2019

Série de 13 impressions

Google Earth utilise la photogrammétrie afin de proposer une modélisation des espaces urbains. Compilant un grand nombre de photos prisent par satellite ou à terre sous différents angles de vue, une IA en déduit et modélise le relief urbain (rues, maisons, immeubles, etc...). Les oeuvres d’art dans la rue, et ici les stabiles d’Alexander Calder, se retrouvent donc elles aussi modélisées selon ce même principe. E n déambulant virtuellement dans ces images 3D à échelle planétaire, je pars à la recherche des stabiles de Calder dans les villes du monde où ils sont présents. Comme dans un jeu des sept erreurs,  je reprend l’angle des photos originales des sculptures et je m’amuse à constater les changements qui s’opèrent lors de la numérisation de ces volumes, en les capturant tels qu'ils apparaissent dans ces espaces modélisés.