retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2009 - 2015

Joachim Monvoisin

MÀJ 26-10-2017

Gnome et rhône R4, 2014

Vue de l'installation au Centre d'art La Criée, Rennes.
Dans le cadre de "La Dinée" organisé par La Collective.

 

En 2014-2015, Joachim Monvoisin a le projet de réaliser un moyen métrage du genre Road Movie. Ce projet lui a été impulsé par l’achat d’une Gnome et Rhône R4, moto des année 50, qu’il souhaite restaurer afin d’en faire l’élément phare du film. La réparation de cet engin de collection, apparaît dans sa démarche, comme une première étape vers la réalisation du film. Il souhaite donc se rapprocher d’un technicien spécialisé afin qu’il l’initie à la mécanique. Une pratique qu’il souhaite maîtriser comme un outil, et qui lui permettrait d’entretenir l’élément protagoniste du film.

Surgissant des années soixante-dix, le Road Movie se dresse comme une porte vers la liberté, une quête spirituelle sur un territoire immense, un genre marqué par le Western, le tonton en qui on veut encore croire. Véritable réservoir nourrissant l’imaginaire du voyage, de la route vers l’inconnu, un ailleurs qui vous tient en haleine ; d’Easy Rider à Sailor&Lula en passant par 2001, l’Odyssée de l’espace.
L’ambition de réaliser ce moyen métrage, part du constat que le monde d’aujourd’hui peut-être vécu par une bande de lurons continuellement en vacances, s’inspirant de leurs amours impunément. Le principe de La Dolce Vita n’en est pas loin, et habite notre état d’esprit - il n’y a pas d’utopie là dedans, il s’agit simplement de vivre passionnément.


Charlotte Vitaioli