retour à l'accueil

Un projet mené par Documents d'Artistes Bretagne & l'École Européenne Supérieure d'Art de Bretagne, Brest - Lorient - Quimper - Rennes.

Documentation
d'artistes diplômés de l'EESAB.
2009 - 2014

icon favori+ 0

Jane Le Guennec

filtres

  • thématiques
    • société
    • écologie
    • mémoire
    • récit
    • appropriation
    • paysage
  • médiums
    • installation
    • sculpture
    • photographie
    • film, vidéo
    • performance

21 grams, 2010

Dim. 300 x 100 x 100 cm. Bande de plâtre, fil de fer, cire de soja, cellophane, fourrure, volige teintée.

"J'ai fait contre toute attente une découverte étonnante : il y a bien un scientifique qui a pratiqué, à plusieurs occasions, l’expérience du pesage du moribond puis du mort. L’homme se nommait Duncan MacDougall. Il habitait Haverville dans le Massachusetts. Il publia son rapport en 1907 sous le titre : Hypothesis Concerning SoulSubstance Together with Experimental Evidence of the Existence of Such Substance.

Dans son exposé, le docteur Duncan MacDougall postule que l’âme est matérielle, qu’elle a une masse et que celle-ci peut donc être mesurable en comparant les poids du décédé avant et après sa mort. MacDougall a pratiqué l’expérience sur six personnes. A ses dires, ellesse seraient révélées positives. Il aurait trouvé une différence négative de trois-quarts d’une once (21,3 grammes), après le dernier soupir."

J-P Le Goff, Le poids de l'âme.