retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2017

Hélène Farges

MÀJ 18-09-2019

filtres

La fin des jardins, 2019

Vue de l'exposition Gardend, avec Armel Hayel, à l'écluse de Gué Noellan (Québriac, Ille-et-vilaine).

Matériaux: plâtre, pigments, encre.

La sculpture pensée pour Gardend est un travail à double faces : un extérieur et un intérieur, deux surfaces bien différentes, l’une lisse, aqueuse, invitant à la divagation. L’autre au relief escarpé, présentant des formes en saillie constituées de débris, évoquant quelque chose de minéral.

Ce travail fait référence aux fabriques de jardin : des constructions et architectures miniatures qui ornent les parcs à partir du XVIIIème siècle. Inspirées de l’antiquité (temple, colonnade), monuments exotiques (pagode, pyramide) et imitation de la nature (grotte, cascade).

Souvent extravagantes et d’un goût douteux, elles avaient néanmoins une dimension spirituelle : elles accompagnaient le promeneur dans ses divagations, devenaient lieux d’ermitage, refuges au sein d’une nature reconstruite, des mondes en miniature dans un espace privé.