retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2015

Corentine Le Pivert & Nicolas Gérot

MÀJ 18-07-2016

Octaèdre Étoilé, 2011

Cabane en carton et bois (200 x 110 x 150 cm), objets divers, vidéoprojection, deux performances d'environ vingt minutes

«Nos quelques affaires étaient entassées au milieu de la pièce, nous dormions sur nos manteaux. Le soir des encombrants, nous sommes allés faire les poubelles où nous avions miraculeusement trouvé tout ce dont nous avions besoin. Un matelas abandonné à la lueur d’un réverbère, une petite bibliothèque, des lampes réparables, des bols en terre cuite, des images de Jésus et de la Madone dans des cadres précieux qui tombaient en miettes, et un tapis persan pour mon coin de notre univers. [...]

Je suis retournée dans le South Jersey pour récupérer mes livres et mes vêtements. Pendant mon absence, Robert a accroché ses dessins et habillé les murs de tissu indien. Il a recouvert le manteau de la cheminée de bibelots religieux, de chandelles et de souvenirs du Jour des Morts, arrangés comme des objets sacrés sur un autel. Finalement, il m’a préparé un coin bureau avec une petite table de travail et le tapis magique effiloché.

Nous avions mis nos biens en commun. Mes quelques disques étaient rangés dans le cageot orange avec les siens. Mon manteau d’hiver était pendu à côté de son gilet en peau de mouton.»

Patti Smith, Just Kids, éditions Denoël, 2010, page 59.


__________

 

Octaèdre Étoilé est une pièce gigogne et mouvante. C’est d’abord une cabane en carton construite de nos propres mains, sur le modèle d’une maison en bois américaine. Elle est conçue de manière à pouvoir être démontable et transportable. À la fois volume et espace autonome, cette cabane a plusieurs fonctions : habiter un lieu d’exposition et pouvoir s’y réfugier, composer et jouer de la musique, restituer ces compositions sous forme de performances-concerts, et rassembler divers objets hétéroclites.

Notre collaboration musicale avait déjà débuté auparavant sous le nom de Super Crayon. Nous voulions composer des chansons pop, en dépit de nos lacunes techniques respectives. Nous avions en commun la volonté d’apprendre par l’expérimentation. Les textes sont co-écrits, sous forme de récits lacunaires en langue anglaise.

Comme les deux tétraèdres imbriqués qui composent l’octaèdre étoilé, deux performances-concerts d’une vingtaine de minutes ont eu lieu à l’intérieur de la cabane. Chacune de ces performances est liée à deux saisons : automne-hiver, puis printemps-été. Elles comportent toutes deux quatre morceaux. Lors de la première partie, la cabane est immergée dans une vidéoprojection de forêt, comme un décor de cinéma. Lors de la seconde, le sol est tapissé de couvertures, offrant une ambiance plus intimiste et confortable.

+voir Annexes