retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2017

Carole Cicciu

MÀJ 30-04-2018

  • Mains Dans Les Poches, Photographie : Pierre Le Meut

  • Mains Dans Les Poches, Photographie : Pierre Le Meut

  • Mains Dans Les Poches, Photographie : Pierre Le Meut

  • Mains Dans Les Poches, Photographie : Pierre Le Meut

Mains Dans Les Poches, 2014

Cette performance, exécutée dans le cadre de PLAYTIME, La Biennale de Rennes au centre d'Art Passerelle a été réalisée en collaboration avec Lea Rodriguez Rocha.

Elles ont investi un espace dans Passerelle composé d’une table grise et de deux chaises.

Elles ont chacune un ordinateur, du papier, des crayons, un cutter, un règle et une planche à découper.

Quatre affiches sont pincées sur un câble et surplombent leur espace de travail. Des essais de mise en page de l’édition produite sur place s’y ajoutent progressivement.

Un tapis orange parallèle au bureau gris est posé sur le sol gris. Légèrement sur le côté sont posés sur une natte, une bougie, un flacon d’huile et un pain de massage. Un coussin anthracite est installé parallèlement au tapis orange parallèle au bureau gris posé sur le sol gris.

Lea va chercher un employé tandis que Carole attend à genoux sur le coussin anthracite.

Lea revient avec l’employé et lui demande de s’installer sur le tapis orange parallèle au bureau gris posé sur le sol gris.

Jour 1 : sur le dos

Jour 2 : sur le ventre

Jour 3 : sur le dos

 

Carole débute le massage tandis que Lea enclenche le chronomètre en traversant le centre d’art pour rejoindre l’espace de travail de l’employé.

bureaux

atelier/régie

accueil/librairie

 Lea remplace physiquement l’employé, perturbant ses activités habituelles par de petites interventions adaptées aux éléments présents.

00:00:00

 Elle documente les résultats de ses intrusions.

Connerie

Photocopie

Photographie

 15:00:00

Elle stoppe le chronomètre.

Elle quitte l’espace de travail.

Ses talons claquent sur le sol gris jusqu’au tapis orange. 

Carole allège la manipulation puis s’arrête.

Lea se tient face au tapis orange.

« Vous pouvez rejoindre votre poste. »

L’employé, détendu, se relève.

Entre temps, Lea est partie chercher l’employé suivant qu’indique la liste des convocations tandis que Carole attend à genoux sur le coussin anthracite.

Une fois le temps de l’ultime massage du jour écoulé, Lea et Carole s’installent dans l’espace composé d’une table grise et de deux chaises.