retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Camille Tan

Voûte en schiste, 2012

Pierres de schiste, construction en bois, polystyrène, essence de térébenthine - dimensions variables
ci-dessous: vues de l'installation in-situ voûte en schiste (‘actionnée', pendant environ 12min) DNAP 2012, EESAB Rennes.

Schist vault, 2012

natural schist stones, wooden construction, polystyrene, turpentine spirit – variable dimensions
Photos below: view of the in-situ installation schist vault (‘activated' during 12min) - DNAP 2012, EESAB Rennes.

 

Par la technique de la pierre sèche (sans liant), des morceaux de pierre de schiste bruts ont été ont assemblés afin de former une voûte. Elle comprend une pierre centrale, la clé de voûte, déterminante aux forces exercées de part et d’autres sur les roches. La voûte de schiste est préalablement construite et disposée sur une ossature de bois, reposant elle-même sur 10 cm d’épaisseur de polystyrène. Le phénomène physique est simple, en venant asperger le polystyrène d’essence de térébenthine, il fond. L’ossature en bois perd alors de sa hauteur. Les pierres viennent se contracter lentement entre-elles, dans un grincement ambiant puis se voûtent petit à petit pour finalement léviter, se décoller de la structure de bois. La voûte est amenée à produire une pression extrême tel qu’après de multiples transformations et contorsions, elle s’effondre. 

Built in dry-stone, some raw pieces of schist stones are carefully arranged in a way as to create a vault. It includes a central stone, the keystone, indispensable for the forces exerted on both sides on the rocks. The schist vault is built beforehand and displayed on a wooden structure. The latter is placed on a thick 10 cm polystyrene layer. The physical phenomenon is simple, by spraying turpentine spirit on the polystyrene, it melts. The wooden structure then loses high. The schist stones slowly contract themselves in an ambient grinding, then little by little, they arch and finally levitate, they detach themselves from the wooden structure. As a result, the vault is produces such a pressure that after multiple transformations and contortions, it collapses.