retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Camille Tan

Cabanes, 2016

Photographies digitales couleurs, 2016 - (Constructions in-situ, dimensions variables et matériaux mixtes prélevés sur place). Production Musée des Beaux arts de Rennes, DRAC Bretagne.
Un projet initié par Camille Tan / Workshop réalisé avec le soutien de l'école Eugène Guillevic et ses élèves de CE2 et CM2,
Photographies pour l'exposition ‘Espaces transitionnels' au musée des Beaux arts de Rennes, Bretagne

Huts, 2016

Digital colour photographs, 2016 - (in-situ constructions, variable dimensions and mixed material founded in-situ). Production Museum of Fine Arts of Rennes, DRAC of Brittany.
A project initiated by Camille Tan / Workshop carried out with the support of the school Eugène Guillevic and its pupils.
Photographs below: 'Transitional spaces' / Museum of Fine Arts of Rennes, Brittany

Cabanes (répertoire), 2015-2016

Ci-dessus: peintures et dessins sur papier A4 réalisées par des élèves de Cp à CM2 – Dans le cadre de la résidence en milieu scolaire à L'école Guillevic à Rennes.

Huts (repertoire), 2015-2016

Images above: paintings and drawings on paper A4 - Art Residency at the school Guillevic, Made by the pupils of the school, Rennes Brittany, France.

 

La ‘cabane’, ‘cahute’, ou encore ‘taudis’ constituent des types précaires, éphémères et informels d’architectures alternatives Le projet est simple: construire avec ‘rien’, ou plutôt avec ‘tout’ ce qui se trouve à porté de main. L’enfant est amené à éveiller ses sens artistiques dans la conception et la réalisation d’une cabane dans différents milieux. En petits groupes, les élèves se voient invités à penser et créer en in-situ. Cabanes soulève des enjeux actuels urbains. Il favorise une prise de conscience du fonctionnement sociétal et du tissu de la ville. Le projet, réalisé avec l’aide des élèves de l’école Guillevic se voit motivé par la pratique et la compréhension d’un lieu, sa conception, l’expérience d’un type d’habitat et enfin par découverte d’un questionnement contemporain sur un mode d’habiter.

The ‘hut’, the ‘cabin’, constitute makeshift, ephemeral and informal alternative architectures. The project is simple: building from ‘nothing’, or rather with ‘everything’ on hand, around us. The child is led to arouse his own artistic senses in designing and making a hut in different environments. In small groups, the pupils are invited to think and to create in an ‘in-situ’ way. The project Huts raises current urban issues. It favours the awareness of how society and the urban fabric work. The project became a motivation for the young children to understand and to be familiar with a place and the way it was conceived, to make the experience of a particular habitat, to discover a contemporary questioning way of dwelling.