retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2017

Aziliz Guillouzic-Gouret

MÀJ 21-10-2020

#006, 2015

crayon noir et aquarelle, 10x14,8cm

  • #008, crayon noir et aquarelle, 10x14,8cm, 2015

  • #013, crayon noir, 10x14,8cm, 2015

  • #012, crayon noir, 10x14,8cm, 2015

  • #009, crayon noir, 10x14,8cm, 2015

  • #011, crayon noir, 10x14,8cm, 2015

  • #005, crayon noir, 10x14,8cm, 2015

  • #007, crayon noir, 10x14,8cm, 2015

  • #006, crayon noir, 10x14,8cm, 2015

  • #002, crayon noir, 10x14,8cm, 2015

#04, crayon noir et bombe aérosol, 42x59,4cm, 2015

#03, crayon noir et aquarelle, 42x59,4cm, 2015



Gweledvaoù digousk [Paysages Insomniaques], 2015

Exposition Les Temps Changent, galerie du Faouëdic, Lorient

La mine fine se promène et crée minutieusement ces espaces incertains sur son passage.
Déambulations indélébiles.
Une suite de grains, une armée de traits, une colonie de gribouillis, une fourmilière de bâtons,
un champ de points… Tous ces détails finissent par créer une forme, une ambiance, comme une porte sur un nouveau paysage. Vertige chronique de l’univers. Ils sont là, mais restent parfois presque fébriles. Sont-ils timides ? Ou encore peureux de voir quelle sera la suite ? Ils tendent à l’infini, pour permettre — qui sait ? — d’atteindre nos imaginaires. Sur ces feuilles, des fragments de mondes oniriques émergent. Provocations et solutions d’évasions. Ces dessins à l’apparence calme prennent vie par contrastes constants : les formes libres sont constituées de gestes répétitifs. Des traits à la fois emprisonnants et porteurs d’ailleurs.

Les temps changent, et je m’essaie à la concentration. Découvrir de nouveaux horizons se traduit aussi, dans mon cas, par la découverte de la précision. Des gestes qui s’appliquent. Un désir soudain de lenteur et du détail. Jouer à observer comment je crée lorsque je ne suis pas pressée. Prendre le temps d’essayer. Rester calme.