retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Arthur Hervé

Travail majoritairement en noir et blanc, ou plutôt en nuances de noir.

Le noir comme médium.

Travail comme étant un organisme vivant, divisé en plusieurs parties :

Os. Chair, muscles, organes. Mental. Regard.

 

Os : abstraction. Le geste réduit à son expression la plus simple.

Chair : dessins/peintures a tendance biomorphique.

Mental : photographie retouchées, paysages mentaux et abstraits souvent symétriques.

Regard : photographie brute. Question du détail qui renvoie à la notion interne externe mais aussi à celles du reflet, du double, de l'ouverture.

 

Axe de travail : Qu'est ce que l'on perçoit? Qu'est ce qui est perçu? Le geste. L'espace.

 

Abstraction pure: expression du geste.

Dessin comme absence/perte de contrôle : laisser la main et le cerveau profond faire.

Cependant question du protocole : les dessins suivent certaines règles qui peuvent varier.

 

Question du pleinet du vide, ajouter/enlever.

 

Abstraire et non pas figurer. Exprimer l'univers qui m'est propre. Immerger le regardeur dans cet univers. Formes libres d'interprétation même lorsqu'elles évoquent des éléments du réel. Eléments d'un réel invisible, souterrain, intérieur.

 

Travail comme une forme d'autoportrait vivant.