retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB, 2013 - 2018

Anaïs Moureau

Anaïs Moureau concentre ses recherches sur la constitution d’un paysage à l’aune des préoccupations actuelles sur la santé environnementale. L’artiste développe le concept de "blessure" du paysage. En quoi un paysage serait-il blessé ? Et s’il est vécu comme tel par ses usagers, comment peut-on le revaloriser ? C’est à partir de ces questions que l’artiste a travaillé auprès d’une équipe d’ingénieurs sur le site des étangs d’Apigné près de Rennes. Le plan d’eau envahi d’algues toxiques ne permet plus d’y pratiquer les activités nautiques qui faisaient traditionnellement l’intérêt de cette base de loisir. Une installation paysagère inspirée des parcs mytilicoles de la côte bretonne tente de réconcilier l’homme avec son environnement. Des tuteurs végétalisés permettront de faire disparaître les cyanophycées, grâce à la phyto-épuration (diminution de l’azote et du phosphore). Aussi, un aménagement arboré restaure un sentiment de nature aux abords du lac artificiel.

Le portique permet d’exposer les différentes expérimentations de cultures pour le site. Feutre, géotextile, nappe coco, toile de jute naturelle, filet en coton et polymère, filet mytilicole, sont autant de supports qui doivent contenir le substrat pour le bon développement des plantes. Ils sont arrosés régulièrement grâce aux goutteurs, alimentés par l’eau du bassin. Celui-ci accueille aussi les premiers plants dans des tubes perforés permettant aux racines de se développer pour une meilleure adaptation des végétaux au processus d’hydroponie. Ces tubes rigides aideront également à l’implantation des végétaux dans un substrat neutre et ferme composé de billes d’argiles et de sphaigne.

Julie Portier, 2015
Texte extrait du catalogue Mettre à jour & Extensions